Cabinet Vétérinaire Animédic
52 rue du bourg bâtard - 85120 LA TARDIERE *** 27 avenue de Paris - 79320 MONCOUTANT

Gestation et poulinage

La durée de gestation est de 11 mois, le diagnostic se faisant par échographie dès le 14e jour. Les ¾ des juments poulinent la nuit et préférentiellement à la belle saison. En règle générale, la jument donne naissance à un poulain mais il peut arriver (cela ne représente que moins de 20% des juments) qu'une jument donne naissance à deux petits. Ce genre de gestation dite « gémellaire » n'est pas sans risque. Aucun moyen ne permet de prévoir avec exactitude le moment de poulinage.
Il existe néanmoins quelques signes annonciateurs : gonflements des mamelles, du lait perle, la jument devient inquiète, nerveuse, cherche à s'isoler.

La jument pouline ordinairement debout mais peut le faire couchée. L'expulsion se fait assez rapidement : de 5 à 30 minutes. La naissance commence par la perte du liquide amniotique. Dans un poulinage normal, la tête et les membres antérieurs apparaissent en premier. Viennent ensuite l'encolure, le corps et les membres postérieurs. Le cordon se rompt à la sortie. Si la rupture n'a pas eu lieu, la jument mâche le cordon et le coupe. Si du sang continue néanmoins à couler, il faut comprimer le cordon pendant une minute. On le trempera ensuite dans de la teinture d'iode à 2%, 2 fois par jour pendant 4 jours.

L'examen quotidien du nombril du poulain permet de détecter rapidement une infection ou une anomalie (persistance du canal de l'ouraque : de l'urine sort par le nombril).

Après l'expulsion, le poulain est débarrassé de l'enveloppe qui l'entourait dans le ventre de la mère (l'amnios) par le léchage et les voies respiratoires, encombrées de liquides, doivent être dégagées en maintenant la tête en contre-bas. On peut stimuler la respiration en excitant les naseaux, en tirant sur la langue et en frictionnant les côtes. Suit une séance de reconnaissance entre la mère et le petit via les reniflements et le léchage.
Au bout de 3h maximum, le poulain doit être en mesure de se lever et de téter. Le placenta est expulsé normalement 3h après le poulinage. S'il n'est pas expulsé au delà, il faudra appeler le vétérinaire afin que ce dernier l'enlève. N'essayez surtout pas de le faire vous-mêmes, vous risqueriez d'abîmer l'appareil génital de la femelle.

Un poulain nouveau-né est très fragile et doit être surveillé toutes les 2 heures. On s'attachera aux signes suivants :
  • s'il est vif, alerte

  • sa posture

  • sa température (autour de 38°C)

  • s'il urine normalement

  • s'il fait ses selles normalement (la non expulsion des premières selles, ou « méconium », qui sont les excréments accumulés durant la vie fœtale peut être dangereuse pour le poulain. En cas de problème, il faut appeler le vétérinaire)

  • son nombril

  • sa respiration
A NE PAS FAIRE
  • qu'il y ait trop de monde autour du box

  • de débarrasser le poulain de son amnios (sauf si l'enveloppe n'est pas déchirée et que la mère ne s'en occupe pas)

  • aider le poulain à se redresser : le laisser se dépatouiller seul. Si, au bout de 2h30/3h, il n'est pas debout et ne tête pas, là il faut intervenir.
La lactation
A la naissance, le poulain n'a aucune immunité. Il va la puiser dans le premier lait de la mère (colostrum) pendant les 12 premières heures de vie. Il est donc important que le poulain puisse se lever et téter rapidement (si ce n'est pas le cas, l'intervention humaine est indispensable). La lactation est maximum au 3e mois. A ce moment, la jument fournit 2 à 3,5 kg de lait par jour et par 100 kg de poids (une jument de 400 kg donnera donc 8 à 14 kg de lait par jour). Le sevrage a lieu au 6e mois.