Cabinet Vétérinaire Animédic
52 rue du bourg bâtard - 85120 LA TARDIERE *** 27 avenue de Paris - 79320 MONCOUTANT

La castration du chien


 

La castration du chien est une intervention de convenance pratiquée très fréquemment. Cette opération peut être décidée pour diverses raisons:

 

- pour des raisons légales (chien de première catégorie),

- pour éliminer certains troubles comportementaux (fugue, agressivité...),

- pour prévenir ou traiter certaines maladies.

Le but de cet article est de vous aider à connaître les véritables bénéfices de la castration du chien et de bien comprendre pourquoi cette opération est indispensable pour traiter certaines pathologies.

 

POURQUOI FAIRE CASTRER SON CHIEN?

 

 

Mise en conformité avec la loi

Une loi éditée en janvier 1999 concernant les chiens “dits dangereux”, classe certains types de de chiens en catégories. Les propriétaires de chiens de première catégorie (parmi lesquelles les Pitt-bulls)  ont l’obligation de faire stériliser leur chien à l’âge de la puberté.

 


Castration et comportement


La castration atténue les ardeurs sexuelles du chien. Elle diminue donc nettement les comportements de fugue et de vagabondage (à la recherche des chiennes en chaleur) mais également le risque d’accident sur la voie publique lié à ces fugues.

 

Elle présente, par ailleurs, l’avantage de réduire les bagarres dans les familles où cohabitent plusieurs chiens mâles. L’idéal est même de faire stériliser ces chiens dès l’âge de la puberté pour limiter le risque d’apparition de conflits (il convient alors de stériliser l’ensemble des chiens de la meute).

 


La castration en prévention de certaines pathologies


La castration du chien prévient l’apparition ultérieure de certaines maladies hormonodépendantes.

- Elle permet d’éviter l’apparition de tumeurs testiculaires (tumeurs relativement fréquentes chez le chien)

- Elle limite le risque d’apparition des abcès des glandes anales,

- Elle diminue le risque d’apparition des tumeurs périanales 

- Elle réduit le risque d’apparition d’une hernie périnéale,

- 50 à 80% des chiens de plus de 5 ans et 95% des chiens de plus de 9 ans souffrent d’une hyperplasie bénigne de la prostate(augmentation de taille de la prostate liée à un dérèglement de la sécrétion de testostérone). Cette affection ne s’accompagne pas  toujours de signes cliniques mais peut ultérieurement se compliquer de diverses affections prostatiques (abcès, kyste, inflammation...) La castration prévient l’apparition de ce phénomène.


 

La castration en tant que traitement


La castration est le traitement de choix lors de:

torsion testiculaire

inflammation testiculaire

tumeur testiculaire (après s’être assuré qu’aucune métastase ne soit présente)

syndrome de féminisation (phénomène associé au développement de certaines tumeurs testiculaires: suite aux dérèglements hormonaux, le chien perd ses poils de façon symétrique, notamment autour de l’anus et en région génitale puis sur tout le corps, ses mamelles se développent et le mâle atteint peut même se mettre à sécréter du lait...)

 

Elle fait également partie du traitement de:

l’hyperplasie bénigne de la prostate,

- des inflammations, abcès ou kystes prostatiques


 

Cas particulier du chien cryptorchide


Les testicules ne sont pas présents dans les bourses du chiot dès sa naissance. Ils “migrent” de l’intérieur de l’abdomen vers la région de l’aine durant la gestation et finissent leur parcours dans le scrotum vers l’âge de 6 à 8 semaines. Chez certains animaux, cette “migration” ne s’effectue pas correctement et un des testicules ou les deux reste(nt) en position intra-abdominale ou s’arrête(nt) dans la région de l’aine. Le chien porteur de cette anomalie est appelé chien cryptorchide et le testicule placé en position anormale est nommé testicule ectopique.

Il est très vivement conseillé de faire stériliser ces chiens cryptorchides car les tumeurs

testiculaires sont nettement  plus fréquentes sur les testicules ectopiques que sur des testicules normaux (risque 14 fois supérieur).

 

Si la castration du chien présente de très nombreux avantages, elle peut comporter quelques inconvénients qu'il est bon de connaître pour les éviter.

 


 Caractère définitif

La castration du chien consiste, dans la majorité des cas, à retirer chirurgicalement les testicules de l’animal. Il n’est donc plus possible, une fois l’animal opéré, d’en obtenir une descendance. La décision de castration doit donc être prise si l’on ne souhaite pas faire reproduire son chien.

 


 Prise de poids


La baisse d’activité physique et les modifications hormonales qui accompagnent une castration sont souvent responsables d’une prise de poids de l’animal stérilisé.

Ces facteurs doivent être pris en compte lors du choix de l’aliment distribué après la stérilisation afin de limiter le risque d’apparition d’un surpoids.

 

La castration du chien présente donc quelques inconvénients. La prise de poids peut facilement être évitée par la mise en place d’une alimentation adaptée après la stérilisation.

Elle a, en revanche, des bénéfices indéniables, notamment dans le traitement de certaines maladies.



L’INTERVENTION EN PRATIQUE

 


La castration du chien


Le jour de l’intervention, il vous sera demandé d’apporter votre animal à jeun en vue d’une anesthésie générale. La castration du chien consiste à lui retirer ses deux testicules. Pour cela, le vétérinaire  pratique une ouverture unique, un peu en arrière du pénis, par laquelle il extrait successivement les deux testicules. Il referme ensuite cette ouverture. La cicatrisation de la plaie nécessite environ 10 à 12 jours.


Cas particulier du chien cryptorchide

 

Comme nous l’avons évoqué précédemment, un ou les deux testicules des chiens cryptorchides ne sont pas localisés en position habituelle.

L’intervention chirurgicale est un peu différente chez ces animaux. Si un des testicules est placé en position normale, il sera extrait de manière habituelle. Par contre, les testicules ectopiques doivent être recherchés soit dans la région de l’aine pour les testicules bloqués en position inguinale, soit directement dans l’abdomen de l’animal pour les testicules restés en position intra-abdominale.

Ces chirurgies nécessitent la réalisation de deux ouvertures  pour pouvoir extraire les deux testicules.

 

 

§

 

Si la stérilisation du chien n’est pas aussi fréquente que chez le chat ou la chienne, elle reste néanmoins très utile pour régler certains troubles (troubles de la cohabitation entre chiens mâles, comportements de fugue et de vagabondage) mais également pour traiter diverses pathologies (cryptorchidie, tumeurs testiculaires, pathologies de la prostate, …)

Il est primordial de toujours bien expliquer à votre vétérinaire ce que vous attendez de la castration de votre chien. En effet, l’amélioration par la castration des troubles comportementaux comme l’hyperactivité, l’excitabilité ou encore l’agressivité n’est pas systématique et vous pourriez être déçus de ne pas obtenir les résultats escomptés. Dans le cas d’une castration visant à améliorer des troubles du comportement, votre vétérinaire pourra vous conseiller, pour vérifier qu’une castration chirurgicale aura bien les effets attendus, de pratiquer, au préalable, une stérilisation chimique temporaire (par pose d’un implant sous-cutané par exemple).